Bien choisir sa corde d'escalade.

 

Bien Choisir sa corde dynamique

 

Choisir une corde dynamique semble être assez simple mais au moment de concrétiser son achat, on se rend souvent compte qu'il y a une grande diversité de cordes, et qu'il est parfois compliqué de trouver celle qui répond à ses attentes.

Nous ne rentrerons pas dans les détails les plus techniques, mais voici quelques éléments qui vous aiderons à y voir plus clair.

Source : Beal

 

Le type de cordes :

Les cordes dynamiques peuvent être réparties en 3 grandes familles :

 

Corde à simple : Corde à double : Corde jumelée :
 Corde à simple  Corde à double  Corde jumelée

Les cordes à simple ont en général un poids compris entre 55 et 70 g/m, et souvent un diamètre de 9 à 10.5 mm, la tendance actuelle étant aux cordes de moins de 10 mm.

 

Avantages :
- On grimpe sur un seul brin.
- Cordes plus résistantes du fait de leur plus gros diamètre et de l'épaisseur de leur gaine.

 

Inconvénients :
- Plus de tirage qu'une corde à double clippée alternativement quand les points zigzaguent.
- Pas idéal en cas de rappel car porter 2 cordes à simple semble lourd et que les méthodes alternatives avec un brin fin de rappel sont réservées aux experts.

 

Particulièrement adaptée à l'escalade sportive et indoor.

Les cordes à double sont fines, entre 8 et 9 mm le plus souvent, et légères, entre 40 et 50 g/m par brin. Elles sont formées de 2 brins sur lesquels le leader doit s'encorder mais, contrairement aux cordes jumelées, il peut y avoir 2 seconds encordés chacun sur un brin.

 

Avantages :
- On peut descendre les mêmes longueurs que celles montées.
- Redondance des brins, en cas de rupture d'un brin, l'autre est toujours là.
- Pour limiter le tirage, donc le facteur de chute, on peut mousquetonner séparément les brins.
- On peut grimper en flèche très facilement (1 leader et 2 seconds).

 

Inconvénients :
- Pas du tout pratique en couenne.
- Si utilisé comme une corde à simple, plus lourd (environ 90 g/m pour 2 brins) et plus honéreux (un brin de corde à double n'est pas beaucoup moins cher qu'un brin de corde à simple).

 

Recommandée pour la montagne ou dans les grandes voies d'escalade lorsqu'une descente en rappel est nécessaire. Egalement préférable chaque fois que les points d'assurage sont aléatoires, notamment en escalade glaciaire, puisqu'en ne mousquetonnant qu'un brin, on diminue la force de choc.  

 

 C'est une corde dont les 2 brins doivent toujours être utilisés simultanément et rester parallèles: chaque grimpeur s'encorde sur les 2 brins qui sont toujours mousquetonnés ensemble.

 

Avantages :
- Généralement encore plus légères que les cordes à double.
- Permet de faire des rappels.

 

Inconvénients :
- Force de choc équivalente à une corde à simple.
- Corde très fine donc relativement fragile.
- Obligation de clipper les deux brins.
- Interdit d'assurer 2 seconds en flèche.

 

Les cordes jumelée sont plûtot rares en escalade du fait de l'évolution des cordes à double et des restrictions d'usage. En revanche, elles sont très courantes en tant que corde de randonnée.

 

 

 

Pour ce qui est de la corde de randonnée, il ne s'agit pas d'un quatrième type de corde à proprement parlé. La corde de randonnée doit être au minimum un brin de corde jumelée. A noter qu'en Allemagne, il est demandé d'utiliser au moins un brin de corde à double.

 

Certaines cordes sont également multi-normes et peuvent être utilisées comme 2 ou 3 types de corde selon précaunisations.

 

Les critères de choix :

 

Le diamètre : compris généralement entre 7,3 et 11 mm. Plus la corde va être fine, plus elle sera légère etfluide (les plus petits diamètres de chaque type sont donc à ne mettre qu'entre les mains d'experts).

 

Le poids au mètre : peut varier du simple au double en fonction des cordes.

 

L'allongement dynamique : Il ne doit pas dépasser 40% lors de la première chute. Plus cette valeur est élevée, plus la corde sera "élastique" et confortable lors d'une chute. En revanche, avec une valeur basse, la corde sera généralement un peu plus résistante à l'usure et plus agréable lors de remontées sur corde.

 

La force de choc : c'est la force transmise au grimpeur lors d'une chute en tête, d'une certaine hauteur et avec une certaine longueur de corde. Cette mesure est théorique et permet surtout de comparer les cordes d'une même catégorie entre elles (dans la réalité, les chocs sont également dispersés par l'assureur, le baudrier et d'autres facteurs).

 

Le nombre de chutes : la norme EN 892 permettant l’homologation des cordes dynamiques prévoit des tests avec un facteur de chute de 1.77, avec un poids qui dépend du type de corde à homologuer : 80kg sur un brin pour les cordes à simple (la corde doit supporter 5 chutes successives), 80kg sur deux brins pour les cordes jumelées (12 chutes successives tenues au minimum), et enfin 55kg sur un brin pour les cordes à double (5 chutes successives tenues au minimum). La force subie par le "cobaye" ne doit pas excéder 12kN (environ le poids exercé par 1,2 tonne tout de même) pour les cordes à simple et jumelée, et 8kN pour les cordes à double lors de la première chute.

 

Les traitements et technologies : critères pouvant être déterminant dans votre choix en fonction de votre pratique. En voici trois exemples :

Traitement corde Dry Cover Traitement Dry Cover : traitement hydrophobe de chaque fil de la gaine, empêchant l'eau de pénétrer dans la corde et rendant sa surface plus lisse. Cela améliore la fluidité de la corde au passage dans les mousquetons et appareils d'assurage. Ce traitement prolonge également la durée de vie de la corde en empêchant la poussière de pénétrer dans la corde.
 Traitement corde Golden Dry Traitement Golden Dry : même traitement que le Dry Cover mais pour l'âme et la gaine cette fois. Très prisé pour les utilisations sur neige et glace car l'eau pourrait dégrader la solidité de la corde, l'alourdir et la faire gonfler ce qui la rendrait moins fluide.
 Process corde Uni Core Technologie Unicore : process qui associe l’âme et la gaine de la corde sans modifier ses caractéristiques de souplesse. Empêche tout glissement de gaine, tout gonflement de la corde et permet de s'échapper en rappel même si la gaine est coupée.

 

Conseils BEAL

- En escalade, avec des chutes répétées provoquant une augmentation de la force de choc, une corde avec une force de choc faible restera beaucoup plus longtemps qu’une autre en dessous du seuil acceptable.
- En terrain d’aventure, en cascade de glace, où les points d’ancrage ont des résistances incertaines, la sécurité sera grandement augmentée par l’usage d’une corde à force de choc faible qui sollicitera beaucoup moins le dernier point mousquetonné.
- Pour permettre à toute la longueur de corde de jouer son rôle d’absorbeur d’énergie il faut diminuer les frottements en évitant les angles dans les mousquetons.

 

Utilisation des différents types de cordes en fonction de la pratique :

 

PROGRESSION AVEC RELAIS (voies d'escalade classique, de montagne, cascade de glace)

  • Avec un seul second de cordée

Corde à simple : Corde à double : Corde jumelée :
 Corde à simple avec un seul second de cordée  Corde à double avec un seul second de cordée  Corde jumelée avec un seul second de cordée
Chacun est encordé à une extrémité. On évite le tirage en rallongeant les points d'ancrage avec des anneaux.  Chacun est encordé sur les extrémités des 2 brins (ou au milieu pour le leader dans le cas d'une corde bicolore). Sur point d'ancrage solide (goujon, scellement, etc...) on évite le tirage en les rallongeant avec des anneaux. Sur point d'ancrage fragile (broche à glace, pitons coinceurs, etc...) on mousquetonne en séparant alternativement les brins pour diminuer la force de choc. 

 Chacun est encordé sur les extrémités des 2 brins (ou au milieu pour le leader dans le cas d'une bicolore). On évite le tirage en rallongeant les points d'ancrage. On mousquetonne systématiquement les 2 brins.

 

  • Avec 2 seconds de cordée

Corde à simple : Corde à double : Corde jumelée :
 Corde à simple avec un deux seconds de cordée  Corde à double avec un deux seconds de cordée  Corde jumelée avec un deux seconds de cordée
Ne se pratique guère que dans les voies faciles, le second et le troisème étant encordés "à la file", à quelques mètres l'un de l'autre. Le leader s'encorde sur les extrémités des 2 brins (ou au milieu dans le cas d'une corde bicolore) et les 2 seconds sur chacune des 2 autres extrémités. L'escalade est dite "en flèche".

 Les cordes jumelées ne conviennent pas pour grimper en flèche (c'est à dire avec les seconds encordés sur un seul brin).  

 

COURSES SUR NEIGE FACILE, RANDONNEE GLACIAIRE ET SKI DE RANDONNEE

 

 COURSES SUR NEIGE FACILE, RANDONNEE GLACIAIRE ET SKI DE RANDONNEE

Une course sur neige est dite facile s'il n'y a pas de difficultés techniques de type passage de rimaye, nécessitant un relais.

Il sera possible de progresser avec tout type de corde dynamique :
- Un brin de corde à simple
- Un brin de corde à double
- Un brin de corde jumelée

L'encordement à la file est quasi généralisé

 

PROGRESSION SUR ARETES ROCHEUSES

 

  • Avec un seul second de cordée :

 Avec un seul second de cordée
Chacun est encordé sur la corde à simple. Chacun est encordé sur les 2 brins de la corde à double (l'encordement sur 1 seul brin de corde à double ne convient pas dans ce type de course). Chacun est encordé sur les 2 brins de la corde jumelée.  

 

  • Avec 2 seconds de cordée :

 Avec 2 seconds de cordée
Le leader s'encorde sur 2 brins de cordes.  Les seconds sur 1 brin de corde chacun. Cette pratique peu courante nécessite systématiquement de mousquetonner qu'un brin pour limiter la force de choc. Si la course d'arête est facile (progression sans relais notamment), un encordement à la file est possible. Le leader s'encorde sur 2 brins de cordes, les seconds sur 1 brin de corde chacun. Cet encordement est adopté si la configuration générale de la course (progression avec relais) conduit à s'encorder en flèche sur corde à double. Il faudra être particulièrement vigilant sur les passages en arête, chaque second se retrouvant dans une situation de risque équivalent à celle d'un leader encordé sur un seul brin de corde à double. Les cordes jumelées ne conviennent pas pour grimper en flèche (c'est à dire avec les seconds encordés sur un seul brin).

 

 

ESCALADE SPORTIVE D'UNE SEULE LONGUEUR

 

 Escalade sportive d'une seule longueur Les règles générales sont les mêmes que pour les voies d'escalade avec relais. Cependant un grimpeur en moulinette peut être assuré avec 1 brin de corde à simple ou 1brin de corde à double (attention à l'appareil d'assurage).

 

VIA FERRATA

 

 Corde à simple Via Ferrata

En Via ferrata, l'équipement peut donner une fausse impression de facilité. L'usage général est que l'ensemble des grimpeurs soit assurés par des absorbeurs d'énergie.

Cependant en plus de ces absorbeurs seuls, l'utilisation d'une corde peut garantir la sécurité de la cordée. Il est souhaitable que les personnes inexpérimentées s'encordent avec un leader compétent, qui utilisera pour les assurer une corde à simple ou un brin de corde à double.

 

Il ne vous reste plus qu'à faire votre choix...

 


Cordes à simple


Corde à simple Presles

 


Cordes à double


Corde à double Ice Line Unicore Golden Dry

 


Cordes jumelées


Corde jumelée Gully Unicore Golden Dry