Bien choisir ses bâtons de marche

Bien Choisir ses bâtons

 

Le temps du randonneur avec un bâton en bois taillé sur le bord du chemin semble bien loin. Les bâtons sont devenus des éléments indispensables pour bon nombre de pratiquants outdoor et cela devient difficile de faire son choix entre les nombreux modèles proposés.

Voici donc quelques éléments qui vous aiderons à y voir plus clair.

 

Le nombre de brins :

Les bâtons 3 brins, réglables et pliables, peuvent facilement être portés sur un sac à dos quand on ne s'en sert pas. Polyvalents par excellence, ils sont parfaitement adaptés à la randonnée, au trekking et au trail.

Les bâtons 2 brins, résistants et réglables, offrent une compacité limitée et sont souvent utilisés pour le ski de randonnée. 

Les monobrins, très résistants mais pas réglables, sont eux mis en avant pour la pratique du ski orienté freeride, ainsi que pour la marche nordique (bâtons spécifiques). 

 

Le système de serrage :

Les bâtons pliables ou télescopiques (au moins 2 brins) ont forcément un système de verrouillage, dont voici les principaux :

 

Verrouillage à vis : Verrouillage à clip : Le pliage en Z :
 système à vis  système à clip  Système de pliage en Z

Avantages : hauteur ajustable par simple rotation d’un brin sur l’autre, très simple et peu onéreux.

Inconvénients : peut se dérégler ou être difficile à desserrer après une longue utilisation.


Recommandé pour une utilisation occasionnelle ou pour une première expérience des bâtons.

Avantages : hauteur ajustable par clip rapide et précis.

Inconvénients : généralement plus cher qu’un verrouillage à vis.


Recommandé pour les pratiquants réguliers et les utilisations intensives.

 Avantages : une légèreté incomparable et une grande rapidité de mise en place et de rangement.

Inconvénients : non réglable en hauteur (sauf quelques exceptions) et plus onéreux.


Recommandé pour les traileurs et randonneurs recherchant un bâton très léger et rapide à mettre en place.

 

Le poids / matériaux :

Le poids dépend en grande partie des matériaux utilisés et de l’accessoirisaton :

- L’aluminium présente un bon compromis entre solidité, légèreté et prix.

- Le carbone offre quant à lui plus de légèreté et une meilleure absorption des vibrations, mais est plus fragile et plus cher.

 

Les poignées :

C’est ce qui rend vos bâtons confortables à manipuler ou non. Plus votre usage est intensif et sur des terrains accidentés, plus les poignées ont besoin d’être confortables. Voici les différents matériaux qui les composent :

- En plastique : peu confortables et intensifiant l’effet de transpiration, mais durables et peu onéreuses.

- En caoutchouc : assez confortables et peu onéreuses.

- En mousse : très confortables, légères et absorbant bien la transpiration, mais peu durables et assez chères.

- En liège : très confortables, assez durables et évacuant bien la transpiration, mais assez chères.

Certaines poignées possèdent aussi une extension sur le tube, permettant ainsi d’utiliser ses bâtons dans les sections raides sans avoir à en modifier le réglage.

 

Les dragonnes :

Elles servent principalement à ne pas perdre vos bâtons, mais jouent aussi un rôle dans le soulagement de vos mains et avant bras en supportant vos poignets.

Des dragonnes rembourrées seront donc plus confortables sur le long terme.

 

Les rondelles :

La plupart des bâtons vous offrent la possibilité de changer vos rondelles. Il est bon de savoir que les rondelles hiver, d’un plus gros diamètre, amènent une portance plus importante et par conséquent s’enfoncent moins dans la neige.

A l’inverse, les petites rondelles été offrent une meilleure manœuvrabilité dans les chemins accidentés et vous éviteront de coincer vos bâtons entre les rochers.

 

Les pointes :

Eléments non négligeables vue que c’est le lien entre vos bâtons et le sol, elles doivent être résistantes et adhérentes.

Les pointes en acier sont bon marché mais peu durables, souvent utilisées sur les bâtons d’entrée de gamme recommandés pour un usage occasionnel.

Les pointes en tungstène offrent quant à elles un bon compromis entre durabilité et adhérence, mais sont souvent plus chères.

Certains modèles proposent aussi des pointes interchangeables, permettant de choisir sa pointe en fonction du terrain (souvent livrés avec une paire de pointes en caoutchouc et une paire en tungstène).

 

La taille :

C’est un critère important pour l’achat de bâtons non réglables (notamment pour les bâtons monobrins et ceux dotés d’un système de pliage en Z non réglables).  

Pour connaître la longueur idéale de votre bâton sur le plat, il vous suffit de vous tenir droit, avec le coude plié à 90° et l’avant bras horizontal, et de mesurer la distance entre le haut de votre main et le sol. Il est ensuite recommandé de prendre des bâtons légèrement plus petits si vous les utilisez principalement en montée, ou légèrement plus grands si vous les utilisez principalement en descente.

choix taille bâtons

 

Le prix :

Le prix oriente souvent votre décision finale, mais c’est aussi en grande partie une conséquence de vos choix sur tous les critères précédemment cités. Il existe une large gamme de prix, l’important pour vous est donc de trouver le bon compromis entre vos critères de sélection et votre budget.

 

Il ne vous reste plus qu'à faire votre choix...

 


  Bâtons 1 brin


Bâtons 1 brin

 


  Bâtons 2 brins


Bâtons 2 brins

 


  Bâtons 3 brins


Bâtons 3 brins