Bien choisir son sac de couchage.

Choisir son sac de couchage

 

Choisir son sac de couchage, pas si simple au milieu d’une offre pléthorique où il est aisé de s’égarer.

 

Il existe plusieurs critères clés pour faire le choix le mieux adapté à votre utilisation :

-        La température de confort

-        Le type de garnissage : duvet ou synthétique ?

-        Le poids

-        L’encombrement

-        Le système de fermeture

-        La forme : sarcophage ou rectangulaire ?

-        Le prix

 

Il faut tout d’abord se poser la question : Quelle va être mon utilisation ?

Pour cela, il convient de se poser les questions suivantes :

-        Est-ce que je vais dormir sous tente, à la belle étoile ou en refuge ?

-        Dans quelle zone géographique ? A quelle altitude ?

-        Dans des zones humides ou ventées ? L’humidité et le vent ont tendance à accentuer la sensation de froid.

-        Est-ce que je vais porter moi-même mon matériel ?

-        Ou tout simplement : suis-je frileux ?

 

 

1- La température de confort

 

3 températures sont exprimées : confort, limite confort et extrême :

  •   Température de confort : Elle correspond à la température à laquelle le dormeur sera confortablement isolé pour passer la nuit dans son sac de couchage.
  •   Température limite de confort : température à laquelle le dormeur est à la limite de la sensation de froid.
  •   Température extrême : température à laquelle le risque d’hypothermie pouvant entraîner la mort est atteint.

Ces températures indiquées par les fabricants sont conformes à la norme européenne EN 13537.

C’est la température de confort qui doit faire référence pour votre choix.

 

Conseil : Vous pouvez agrémenter votre sac de couchage de 2 types d’accessoires permettant de jouer sur ces niveaux de températures indicatifs :

  •   La doublette ou drap de sac : selon la matière de la doublette utilisée, elle pourra augmenter la température de confort de votre duvet de plusieurs degrés.
  •   Le sursac : imperméable avec une membrane ou simplement en nylon enduit, il rendra votre sac + étanche à l’humidité, bien utile lors des nuits à la belle étoile !

 

 

2- Le type de garnissage

 

Le sac de couchage en synthetique :

A température de confort égale, il est bien souvent plus lourd que le duvet, mais aussi moins onéreux. Par contre, il résiste mieux à l’humidité. Il sera donc plutôt indiqué si vous allez séjourner en zone humide ou si vous ne portez pas tout votre équipement sur le dos dans la durée.

 

 Le sac de couchage en duvet

Le duvet aura généralement une meilleure performance thermique que le synthétique à poids égal. Il sera aussi plus compressible et donc moins encombrant. Par contre il perd de son pouvoir isolant en milieu humide. Le rapport poids/chaleur est optimal.

A privilégier donc si vous portez vous-même votre matériel.

 

Eléments à connaître concernant le duvet :

-        Garnissage en duvet d’oie ou de canard. Proportion de duvet et de plumettes (exemple : 90/10 indique 90% du garnissage en duvet et 10% en plumettes). D’une manière générale, plus le taux de duvet est élevé, plus le garnissage sera qualitatif.

-        Le duvet d’oie présente une meilleure isolation thermique que le duvet de canard, mais est également plus cher.

-        Le Cuin : cette mesure indique le pouvoir gonflant du duvet.

-        La provenance du duvet : le duvet en provenance d’Europe est bien souvent de meilleure qualité que les duvets provenant d’Asie.

 

 Les sacs de couchage hybride

Ce sont des sacs de couchage qui combinent un garnissage en duvet avec un garnissage en synthétique. Le garnissage est différent selon les zones du corps couvertes. Ils permettent par exemple de combiner isolation contre l’humidité du sol grâce au synthétique, performance thermique, ainsi qu’un meilleur rapport poids/chaleur grâce au duvet qu’un sac tout en synthétique.

Ces sacs hybrides ne sont sont cependant pas les plus répandus sur le marché.

 

 

3- Le poids, l’encombrement

 

Critères indispensable à prendre en compte lorsque l’on part en complète autonomie. Comme vu précédemment, le sac de couchage en duvet est le gagnant sur ces deux critères.

 

 

4 - Le système de fermeture

 

  •   Certains sacs de couchage sont jumelables.

Si tel est votre souhait pour passer une nuit plus agréable, il faudra choisir deux sacs, l’un avec le zip à droite et l’autre avec zip à gauche, et de même modèle. 

 

  •   Système de fermeture haut du corps :

il y a soit un serrage uniquement par un tanka autour de la capuche, soit des sacs ayant une collerette au niveau des épaules, apportant une meilleure étanchéité au froid au niveau du haut du corps et surtout des épaules qui sont considérées comme des zones froides. Les collerettes sont souvent présentes sur les sacs de couchage de faible température de confort.

 

 

5- La forme du sac

 

 La forme sarcophage :

Il s’agit d’une forme anatomique épousant la silhouette, se rétrécissant au niveau des jambes, ce qui permet de minimiser l'air et d'améliorer l'isolation thermique. Les sacs sarcophage ont également l’avantage de prendre mois de place.

 

 La forme rectangulaire :

Ils sont généralement plus confortables car le dormeur dispose de plus de place au niveau des pieds, mais de ce fait perdent en protection thermique du fait de l’air présent dans le sac. A privilégier en conditions clémentes.

 

6- Le prix

 

Dernier critère mais finalement non des moindres.

-        Le duvet est généralement plus onéreux que le synthétique

-        Il existe aujourd’hui des sacs de couchage en duvet adaptés aux budgets limités. Généralement le duvet utilisé sera de moins bonne qualité, mais cela permettra à tout le monde d’accéder à un sac plutôt performant, tout en restant léger, et abordable. A privilégier pour un premier équipement, ou pour une utilisation occasionnelle.

-        Enfin, il n’y a pas de mystère, si vous partez en conditions extrêmes, il faudra malheureusement y mettre le prix. La qualité du sac de couchage est une question de survie lorsque l’on dort par -30°.

 

 

Le conseil en + Expé :

-        Stockez votre sac de couchage hors de son sac de compression, cela entretiendra les propriétés de gonflant de votre sac de couchage en duvet. Un sac de stockage est généralement fourni lors de votre achat.

-        Evitez les frottements, ils cassent les fils, donc les coutures séparant les compartiments.

-        Lavez votre duvet régulièrement : dans un sac sale, les odeurs se développent et le duvet s’agglomère en boule. Un conseil : mettez une balle de tennis dans la machine à laver et le sèche-linge pour améliorer le rendu du gonflant.

 

 


Sacs de couchage en synthétique

 

Sacs de couchage en synthétique

 


Sacs de couchage en duvet

Sacs de couchage en duvet