Bien choisir son équipement d'escalade en salle.

 

Conseils équipement d'escalade

L’escalade en salle

Cette pratique réservée à quelques gymnases il y a peu de temps, a connu un essor formidable ces dernières années. L'escalade indoor est devenue une discipline à part entière de l’escalade et de nombreuses salles s'ouvrent chaque année. Pour certains elle représente un maintien de l’exercice durant les saisons froides, pour d’autres une pratique régulière de leur sport favori. Ces structures rassemblent un grand nombre de grimpeurs de tout niveau, de celui qui affine ces placements à ceux recherchant un lieu rassurant pour pratiquer en toute sécurité.

Voilà quelques conseils pour choisir au mieux toute la panoplie pour vous lancer dans l'escalade en salle :

 

1.  Le harnais ou baudrier

Ce dernier se choisit en fonction de l’activité pratiquée : l’escalade, le canyoning, la spéléologie... Nous verrons dans un prochain conseil un détail complet du choix en fonction de l’activité, concentrons-nous principalement sur le harnais d’escalade en focalisant notre choix sur une utilisation principale en salle. Bien que chaque harnais d’escalade puisse remplir toute la panoplie de pratiques de cette activité, il existe quelques spécificités permettant de trouver celui correspondant à vos besoins.

Les différentes familles de harnais et leurs principales caractéristiques :

Harnais à cuisses non réglablesHarnais Sitta Petzl
Harnais à cuisses réglables
Harnais Aspect Black Diamond
Harnais enfants
Harnais Jasper JR Camp

Avantages

Serrage des cuisses par élastique (bonne aisance, pas de point durs).
Poids.

Avantages

Réglage des cuisses par boucles.
Accessoirisation.
Confort.
Certains modèles ont deux boucles en ceinture pour centrer le pontet.

Avantages

Tailles adaptées.
Existent en version intégrale.

Inconvénients

Choix de la taille plus compliqué.
Souvent moins bien accessoirisés.
Confort.

Inconvénients

Poids.
Encombrement.

Inconvénients

En fonction de l’âge et du gabarit, privilégier une version intégrale.


Pour l’escalade en salle, un baudrier à cuisses non réglables pourrait convenir, du fait du peu de temps passé en suspension, de la tenue vestimentaire plus légère. Cependant si vos autres activités nécessitent le port d’un harnais, il vaudra mieux vous orienter vers un modèle à cuisses réglables qui permet une utilisation plus large en fonction de votre tenue, du temps passé sur la corde, du matériel à emmener, etc…

> Voir tous nos harnais

 

2.  L'appareil d'assurage

Tout aussi complexe, si ce n’est plus, que le choix du baudrier, l’appareil d’assurage est un élément clé de l’équipement.

Il est indispensable que l’assureur maitrise parfaitement son fonctionnement, et que le grimpeur ait confiance en son assureur et donc dans le système d'assurage. Il pourra ainsi se concentrer uniquement sur sa voie et progresser dans sa pratique en acceptant facilement la chute.

Deux grandes familles se distinguent, celle des autobloquants ou auto-freinants plutôt orientés falaise ou salle, et le reste plutôt orienté grande voie.

Dans la famille des autobloquants/auto-freinant, on peut distinguer les appareils à fonctionnement mécanique de ceux plus dynamiques utilisant un connecteur.

Descendeurs-assureurs auto-freinants
Grigri 2 Petzl

Autobloquants


Click up Climbing Technology

Autres

Descendeur-assureur Reverso 4 PETZL

Avantages

Maintien sur corde.
Sécurité.

 

Avantages

Poids.
Fluidité.

Avantages

Dynamisation de la chute.
Utilisation en double.
Prix.

Inconvénients

Prix.
Utilisation en simple.

Inconvénients

Utilisation en simple.

Inconvénients

Pas de blocage autre que manuel.


Vous êtes un falaisiste qui fréquente les salles, alors optez plutôt pour un système autobloquant qui vous permettra de progresser sur corde pour étudier les voies, brosser les prises et équiper de nouvelles lignes.

Si par contre vous aimez aller en montagne parcourir les grandes voies, courir sur les arêtes et gravir les glaciers, optez plutôt pour un modèle plus dynamique. 

Tous ces systèmes d'assurage se connectent au pontet de votre baudrier par un mousqueton à vis.

Dans tous les cas, le descendeur en huit, qui vrille les cordes, n'est pas adapté à l'assurage en escalade.

> Voir tous nos descendeurs et systèmes d'assurage

Prises d'escalade

 

3. Les prises

Déjà en place, elles assurent un choix multiple de voies de tout niveau, modifiables quasiment à l’infini. Les ancrages sont également déjà en place. On trouvera une offre complète permettant, avec plusieurs packs, de se constituer son propre petit mur à la maison, de la prise gros « baquet » aux petites réglettes.

> Voir les prises d'escalade

 

4. La tenue

On choisira de préférence des textiles légers et confortables du type coton. L’utilisation de collants type fitness permet une aisance dans les mouvements.

> Voir les vêtements d'escalade

Corde d'escalade

 

5. La corde

Pour la salle comme pour la moulinette en général, privilégiez une corde avec un pourcentage de gaine élevé garantissant ainsi une usure retardée de cette dernière.

> Voir notre conseil sur les cordes dynamiques pour avoir plus d'info

Chaussons d'escalade

 

6. Les chaussons

Equipement fondamental du grimpeur, tout est résumé dans notre conseil chaussons.

> Voir notre conseil sur les chaussons d'escalade

 

7. La magnésie

La magnésie volatile est déconseillée pour une utilisation en salle et même parfois interdite, car elle fait beaucoup de poussière. Préférez des ball it à mettre dans votre sac à magnésie, ou même de la magnésie liquide ou en gel.

> Voir toute la magnésie

Lunettes d'assurage

 

8. Les lunettes d'assurage

Auparavant réservées aux voies en gros devers, les lunettes d'assurage se démocratisent de plus en plus et sont maintenant utilisées par des grimpeurs de tout niveau. Grace à leurs verres en prisme, elles permettent d'assurer le grimpeur sans lever la tête et évitent ainsi le mal de cou !

> Voir nos lunettes d'assurage