Bien choisir sa tente de randonnée.

Choisir sa tente de randonnée

Afin d’être en mesure d’effectuer le bon choix, vous devez tout d’abord définir l’usage que vous aurez de votre future tente.

En effet, vous n’utiliserez pas la même tente pour un trek de plusieurs jours au Maroc que pour une expédition en Patagonie ou encore qu’en camping au bord d’un lac en été. De ce fait, prenez donc le temps de réfléchir à vos attentes afin de vous faciliter la démarche d’achat et surtout éviter les mauvaises surprises.  

A partir de là, voici quelques éléments pouvant aiguiller votre choix :

1.    Le poids et l’encombrement

Ce sont deux critères à prendre en compte en fonction de votre activité car ils impactent directement votre confort de portage. Néanmoins, il faut s’assurer que la tente répondra à vos besoins sur différents critères techniques.

2.   Le nombre de places

Critère impactant directement le poids, l’encombrement et la surface au sol nécessaire. Quand votre activité n’est pas solitaire, il est souvent plus intéressant d’opter pour une tente partagée et d’en répartir les éléments pour les porter (une tente de 1,8 kg pour deux sera moins lourde à porter qu’une tente d’1,2 kg pour une personne).

3.   L’indice de saisonnalité de la tente

  • 2 saisons : printemps/été
  • 3 saisons : printemps/été/automne
  • 4 saisons : toute l’année, à toutes les altitudes (conditions difficiles comme le vent et la neige, écarts de températures importants…)



4.    La forme de la tente

Il existe plusieurs types de tentes mais nous pouvons en distinguer deux majoritaires, le dôme et le tunnel.

Les tentes tunnels sont souvent plus légères car la structure est minimaliste et convient donc à une utilisation axée sur le trek et la randonné où le poids compte. En revanche, il faut être sûr que le terrain permette de planter des sardines sur le lieu de bivouac.

Les tentes dômes ont l’avantage d’être autoportantes, avec plusieurs arceaux entrecroisés afin de garantir une meilleure stabilité et résistance au vent. Elles sont en revanche souvent un peu plus encombrantes.

5.   Les absides

Ce sont les espaces extérieurs couverts par la toile externe ou double toit. Très pratiques pour protéger son matériel et tout autre accessoire sans encombrer l’espace intérieur de la tente.

6.   L'imperméabilité

Elle est mesurée par un indice appelé Schmerbers indiqué en mm. Cela vaut pour la toile extérieure et pour le tapis de sol. Pour la toile extérieure, cet indice varie en général de 1500 mm pour les toiles légères, à 6000 mm pour les toiles d'expédition.

7.   Mono-toit / Double toit

Les tentes équipées d’un toit simple (mono-toit) offre une légèreté imbattable, avec le défaut de voir dans beaucoup de cas de la condensation se former sur l’intérieur de la toile. Cet inconfort sera cependant variable selon les conditions météo. Les tentes mono-toit sont souvent conseillées pour les randonneurs cherchant la légèreté pour une utilisation principalement en été (dormir avec la porte ouverte atténue les effets de la condensation). Les autres tentes, présentes en majorité dans le commerce, sont équipées d’un double toit qui permet d’assurer une bonne ventilation protégeant l’utilisateur de la condensation.

 


  Tentes 1 à 2 places

Tentes de montagne 1 à 2 places

 


  Tentes 2 à 3 places

Tentes de trekking 2 à 3 places

 


  Tentes 3 places

Tentes de randonnée 3 places