Bien choisir sa veste d'isolation.

Choisir sa doudoune

Comment choisir sa veste d’isolation ?

La veste d’isolation ou « doudoune » est la protection ultime contre le froid, vous apportant chaleur et confort. Devant la multiplication des offres sur le marché, voilà les éléments qui vous permettront de trouver celle qui correspond le mieux à vos attentes.

1. Duvet ou Synthétique

C’est le genre de débat qui a déjà fait couler beaucoup d’encre et qui semble éternel. Cependant, voici les avantages et inconvénients de l’un et de l’autre :

Duvet :

Avantages : très léger, plus compressible et plus douillet.
Inconvénients : perd de sa chaleur quand humide, entretien délicat et prix assez élevé.

Synthétique :

Avantages : procure de la chaleur même quand humide, sèche rapidement, facile à entretenir et tarifs plus accessibles.
Inconvénients : moins compressible, moins léger et moins douillet.

Pour résumer, nous pouvons dire qu’au-delà de l’aspect financier, nous avons tendance à favoriser le duvet pour l’alpinisme et les activités où le poids et l’encombrement sont des facteurs importants, tandis que le synthétique conviendra parfaitement à une utilisation plus polyvalente et aux voyages dans les zones humides.   

 

2. Affiner son choix entre les différents duvets et synthétiques

Le tissu :

Même si ce n’est pas l’élément principal déterminant l’apport de chaleur, il ne faut pas négliger le tissu extérieur.

Le grammage du tissu influera notamment sur le poids et la compressibilité de votre veste, ainsi que sur sa résistance. D’une manière générale, plus le tissu est léger, plus votre veste sera compressible, alors que plus le tissu est épais, plus votre veste sera résistante.

Quasiment tous les tissus sont coupe-vent et avec un traitement déperlant.

Les différences entre les duvets :

Au-delà de la provenance du duvet et de l’animal (essentiellement oie ou canard), il semble important de connaitre les termes spécifiques au duvet afin d’en définir sa quantité et sa qualité.

Le pouvoir gonflant ou « fill power » :

C’est la capacité du duvet à se gonfler d’air. Plus elle est élevée, plus le duvet sera chaud et isolant. La valeur est donnée en cuin (cubic inch). Il faut juste faire attention à la variation existant entre la donnée américaine et européenne (pour une même valeur, un 800 cuin américain correspond plutôt à un 700 européen).

La quantité de duvet :

Indiquée en gramme, c’est le poids de duvet utilisé dans la conception de votre veste, à ne pas confondre avec le poids de la veste.

Afin de comparer l’apport de chaleur de plusieurs vestes, en duvet de différents pouvoir gonflant, une méthode consiste à multiplier le fill power par le poids du duvet utilisé.

Par exemple :

Veste 1 : 700 cuin x 200 g = 140 000
Veste 2 : 800 cuin x 160 g = 128 000

La veste 1 est donc au final plus chaude.

La répartition entre duvet et plumettes :

Elle est souvent donnée sous la forme 90/10, qui veut dire 90% duvet et 10% plumette. Le duvet étant un meilleur choix que les plumettes, plus sa proportion est élevée, meilleure est la qualité de votre isolation. 

Les différents garnissages synthétiques :

L’isolation en synthétique est faite de filaments de polyester censés recréer le gonflant du duvet. L’apport de chaleur dépendra donc essentiellement de la quantité et de la densité de synthétique utilisé.

  • < 80g/m2 pour une veste d’appoint compressible mais avec apport de chaleur limité.
  • 80g/m2 à 120g/m2 pour une veste polyvalente
  • > 120g/m2 pour une veste d’expédition ou de grand froid.

Par la suite, le synthétique utilisé influe sur la propriété de la veste et sur son prix.

  • Primaloft One : l’un des synthétiques les plus chauds, de très bonne qualité mais assez onéreux.
  • Primaloft Sport : produit intermédiaire proposant un bon ratio qualité/prix.
  • Primaloft Eco : fait à partir du recyclage de plastiques, un peu moins chaud que le One ou le Sport mais plus écologique.
  • Polartec Alpha : Pas aussi chaud que le One ou le Sport, mais extrêmement respirant, développé afin d’évacuer votre transpiration lors de vos pratiques sportives.

 

3. L’imperméabilité

La quasi-totalité des vestes d’isolation disposent d’un traitement déperlant durable DWR assurant une protection contre les petits flocons ou pluies fines. Malgré ce traitement et même s’il existe quelques vestes d’isolation imperméables, la plupart ne le sont pas.

Une doudoune imperméable est en effet plus lourde, moins compressible, moins respirante et plus chère, c’est pourquoi il est souvent préférable d’associer votre doudoune à une veste de protection quand besoin, que d’opter pour un modèle imperméable qui sera moins polyvalent.

Une fois ces différents aspects pris en compte, votre choix final dépendra de la coupe, de votre appréciation des différentes marques, de vos goûts et du prix…

 

 Vestes garnies duvet

Vestes garnies duvet

 

 Vestes garnies synthétique

Vestes garnies synthétique